Soumis par giovanni le mer, 31/01/2018 - 08:51

 A l'invitation du CERCIL, Malka Weksler a évoqué les souvenirs d'une enfance durant la France : elle avait 8 ans à Montluçon.
Un auditoire composé d'élèves délégués de classe, des Terminales CAP Pro elec a écouté les peurs, les colères, les incompréhensions d'une enfant de déporté.
Ce témoignage a suivi la cérémonie au square Max Jacob durant laquelle les élèves ont lu  avec beaucoup d'émotion des textes, des lettres aux enfants arrêtés.

Christelle PASSIGNY- Professeure de Lettres-Histoire